Programme des cours 2021-2022
PSZX0001-2  
TFE
  • Travail de fin d'études dont rédaction TFE, productions longues
  • Formation à la neutralité
  • Sociologie et politique de l'éducation
  • Élaboration du projet professionnel
  • Stage spécifique de fin d'études
Durée :
Travail de fin d'études dont rédaction TFE, productions longues : 120h Th
Formation à la neutralité : 20h Th
Sociologie et politique de l'éducation : 21h Th, 9h TAE
Élaboration du projet professionnel : 12h Th, 3h TAE
Stage spécifique de fin d'études : 18h TAE, 12h Pr
Nombre de crédits :
Bachelier : instituteur(trice) préscolaire16
Nom du professeur :
Travail de fin d'études dont rédaction TFE, productions longues : Marie-Thérèse Verdure
Formation à la neutralité : Isabelle Marchal
Sociologie et politique de l'éducation : Amanda Castiaux
Élaboration du projet professionnel : Catherine Schockert, Christelle Xhonneux
Stage spécifique de fin d'études : Annie Gofflot
Coordinateur(s) :
Annie Gofflot
Langue(s) de l'unité d'enseignement :
Langue française
Organisation et évaluation :
Enseignement durant l'année complète, avec partiel en janvier
Unités d'enseignement prérequises et corequises :
Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme
Contenus de l'unité d'enseignement :
Travail de fin d'études dont rédaction TFE, productions longues
Dans un contexte de formation professionnelle, le TFE permet à l'étudiant l'occasion d'exploiter et de mettre en œuvre les acquis tant théoriques que pratiques de sa formation. Il lui donne par ailleurs la possibilité de les dépasser en élargissant son champ de connaissances sur un sujet très spécifique. Portant sur un aspect particulier du métier, il est révélateur de son engagement et de sa capacité de synthèse et d'analyse. Avant tout outil professionnalisant, le TFE lui offre, par le recul critique qui naît de l'écriture, de devenir plus conscient des actions qu'il met en œuvre et des valeurs que, par ce biais, il véhicule.
 
Aux différentes étapes du TFE, l'étudiant apprend à :
  • problématiser une situation professionnelle particulière par une recherche d'informations suffisantes et pertinentes qui lui permettront d'élaborer un cadre théorique valide ;
  • formuler une question et/ou une hypothèse de recherche basée sur le cadre théorique établi ;
  • récolter des données empiriques en élaborant un dispositif de recueil adapté ;
  • traiter les données recueillies en les mettant en relation avec les éléments du cadre théorique et/ou d'autres données empiriques pour leur donner du sens ;
  • analyser les résultats obtenus pour répondre à la question et/ou (in)valider l'hypothèse de départ ;
  • communiquer de manière écrite et orale les différentes étapes de la recherche menée et défendre son travail.
Formation à la neutralité
Informer les futurs enseignants des normes et valeurs communs à tous les établissements de l'enseignement officiel (Communauté française et officiel subventionné) ainsi que des obligations qui en découlent. Réfléchir sur la manière d'appréhender et gérer la diversité des convictions philosophiques et religieuses au sein des établissements scolaires de la C.F. soumis à la neutralité.
 
Sociologie et politique de l'éducation
L'on entend parfois le profil de l'enseignant réduit à la maîtrise de sa discipline et à des qualités humaines liées à sa fibre pédagogique et son engagement.
Mais au-delà de ces caractéristiques profitables, se déploie un éventail de compétences indispensables avec lesquelles, en tant que professionnel, l'enseignant devra être à même de composer étant donné que l'apprentissage ne se limite pas à un transfert d'informations, mais constitue un processus complexe s'inscrivant dans un contexte social donné.
Puisque l'étudiant·e sera amené à agir sur les phénomènes scolaires et sociaux dans le système éducatif, le cours présente pour objectif général d'aider l'étudiant.e à comprendre à partir d'une perspective sociologique le contexte de vie scolaire avec ses composantes politiques, sociales et culturelles de manière à lui permettre d'appréhender son métier et les situations rencontrées de manière plus objective, plus professionnelle et plus efficace.
En effet, l'école n'est pas seulement un lieu de pratiques professionnelles et de rencontres entre des acteurs individuels, elle est aussi, comme l'expliquent les chercheurs Duru-Bellat, Farges et Van Zanten (2018), un espace politique puisqu' elle est investie par des groupes internes à l'État ou agit en interaction avec celui-ci qui oriente son orientation et transforme son fonctionnement. Comprendre  ces processus et les effets qu'ils produisent à court et long terme est donc essentiel.
Plus concrètement, en termes de contenu, le cours de Sociologie et politique de l'éducation invite, à partir d'une perspective sociologique, l'étudiant·e à :


  • découvrir l'évolution et l'organisation du système éducatif belge,
  • aborder les grands thèmes comme l'évolution parallèle du système scolaire et des politiques sociales, le rôle des prédispositions culturelles, les choix pédagogiques comme actions politiques, la production d'inégalités, les fausses évidences, les attentes de l'enseignant et l'élève-idéal, les effets de genre...
  • se construire un regard critique à partir des éléments de compréhension et d'explications apportés par la sociologie et les sciences politiques.
Élaboration du projet professionnel
  • Les compétences des enseignants (réf. Utilisée pour le travail réflexif).
  • Le C.V. et la lettre de motivation.
  • Différentes passerelles et formations complémentaires (psychomotricité, master en sciences de l'éducation, instituteur primaire, etc.).
  • Les documents de la Communauté française en vue de postuler.
Stage spécifique de fin d'études
Le stage spécifique dure une semaine.
Deux possibilités sont offertes pour sensibiliser les futur(e)s instituteurs(trices) à d'autres pratiques et d'autres cultures:
- Un stage d'une semaine à l'étranger permet d'être en contact avec d'autres cultures, d'autres pédagogies et offre donc la possibilité d'élargir son horizon.
- Durant une semaine, les étudiants doivent, durant trois jours, effectuer un stage visant à la découverte d'une autre facette du métier d'enseignant que celle régulièrement exercée dans le cadre de leur formation à la Haute Ecole (enseignement préscolaire dans leur pays domicile pour les étudiants non résidents, enseignements en clinique ou autre non exercé durant leur formation pour les étudiants résidents, ...). Durant les deux autres jours, une visite de musées et autres formations spécifiques sont proposées.
 
Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement :
Travail de fin d'études dont rédaction TFE, productions longues
En référence aux 7 axes de formation définis par le Conseil supérieur pédagogique (2011), à travers l'élaboration et la défense du TFE, l'étudiant illustre qu'il est capable de :
 
1.1. Maîtriser la langue orale et écrite, tant du point de vue normatif que discursif
1.2. Utiliser la complémentarité du langage verbal et du non verbal
1.3. Adapter ses interventions orales et/ou écrites aux différentes situations
2.1. Mesurer les enjeux éthiques liés à la pratique professionnelle
2.2. Connaître les textes légaux et documents de référence
2.3. S'inscrire dans le cadre déontologique de la profession
3.1. Se montrer conscient des valeurs multiples qui traversent l'école ainsi que des enjeux anthropologiques sociaux et éthiques
3.2. S'impliquer en professionnel capable de dépasser et d'analyser ses réactions spontanées, ses préjugés, ses émotions
4.1. Adopter une attitude de recherche et de curiosité intellectuelle
4.3. Mettre en question ses connaissances et ses pratiques
4.4. Actualiser  ses connaissances  et ajuster, voire transformer ses pratiques
4.5. Apprécier la qualité des documents pédagogiques (manuels scolaires et livres du professeur associés, ressources documentaires, logiciels d'enseignement...)
5.1. Entretenir une culture générale importante afin d'éveiller les élèves au monde
5.2. Connaître les contenus, concepts, notions, démarches et méthodes de chacun des champs disciplinaires et psychopédagogiques
5.3. Connaître et mettre en œuvre  des dispositifs didactiques dans les différentes disciplines enseignées
5.4. Etablir des liens entre les différents savoirs (en ce compris Décrets, socles de compétences, programmes) pour construire une action  réfléchie
6.1. Planifier l'action pédagogique en articulant les compétences, les besoins des élèves et les moyens didactiques
6.2. Choisir des approches didactiques variées, pluridisciplinaires et appropriées au  développement des compétences visées dans le programme de formation
6.3. Créer des conditions d'apprentissage pour que chaque élève s'engage dans des tâches et des projets signifiants
6.4. Mobiliser l'ensemble des savoirs méthodologiques, pédagogiques et psychologiques dans la conduite de toute activité d'enseignement-apprentissage
Formation à la neutralité
Au terme de cette AA, l'étudiant doit être capable de...
Comprendre différentes notions liées à la neutralité (laïcité, pluralisme, valeurs, normes, ...)
Comprendre l'histoire de l'enseignement en Belgique, principalement celle des guerres scolaires et du Pacte scolaire qui a amené à la rédaction des décrets neutralité
Expliquer l'organisation générale de l'enseignement en CF, distinguer les projets pédagogiques des réseaux officiels et libres subventionnés
Connaître les textes légaux de référence (décrets de neutralité (31/03/1994 et 17/12/2003 - DUDH - CONSTITUTION BELGE) et les implications qui en découlent au niveau professionnel
Analyser et se positionner face à une situation scolaire qui met en jeu la neutralité
Comprendre qu'éduquer n'est jamais neutre. Avoir conscience des valeurs, idéologies véhiculées à travers les pratiques pédagogiques
Sociologie et politique de l'éducation
En référence aux 7 axes de formation définis par le Conseil supérieur pédagogique (2011),  au terme de l'AA, l'étudiant sera capable :
2.2. Connaître les textes légaux et documents de référence 2.4. Mettre en place des pratiques démocratiques de citoyenneté 3.1. Se montrer conscient des valeurs multiples qui traversent l'école ainsi que des enjeux anthropologiques sociaux et éthiques 3.2. S'impliquer en professionnel capable de dépasser et d'analyser ses réactions spontanées, ses préjugés, ses émotions 4.1. Adopter une attitude de recherche et de curiosité intellectuelle 4.3. Mettre en question ses connaissances et ses pratiques 5.1. Entretenir une culture générale importante afin d'éveiller les élèves au monde
Élaboration du projet professionnel
Compétence(s) du référentiel visée(s) par l'U.E.
2.1. Mesurer les enjeux éthiques liés à la pratique professionnelle
2.2. Connaître les textes légaux et documents de référence
2.3. S'inscrire dans le cadre déontologique de la profession
3.1. Se montrer conscient des valeurs multiples qui traversent l'école ainsi que des enjeux anthropologiques sociaux et éthiques
3.2. S'impliquer en professionnel capable de dépasser et d'analyser ses réactions spontanées, ses préjugés, ses émotions
4.5. Apprécier la qualité des documents pédagogiques (manuels scolaires et livres du professeur associés, ressources documentaires, logiciels d'enseignement...)
5.4. Établir des liens entre les différents savoirs (en ce compris Décrets, socles de compétences, programmes) pour construire une action réfléchie
6.1. Planifier l'action pédagogique en articulant les compétences, les besoins des élèves et les moyens didactiques
6.3. Créer des conditions d'apprentissage pour que chaque élève s'engage dans des tâches et des projets signifiants
6.4. Mobiliser l'ensemble des savoirs méthodologiques, pédagogiques et psychologiques dans la conduite de toute activité d'enseignement-apprentissage
6.5. Repérer les forces et les difficultés de l'élève pour adapter l'enseignement et favoriser la progression des apprentissages
6.6. Concevoir des dispositifs d'évaluation pertinents, variés et adaptés aux différents moments de l'apprentissage
7.4. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves
Définition du décret[1]  : « Article 11. - Les activités interdisciplinaires de construction de l'identité professionnelle sont toujours couplées avec un stage ou une activité pratique. Elles comprennent l'élaboration du projet professionnel, la formation a` la neutralité, l'ouverture de l'école sur l'extérieur, l'identité enseignante, la déontologie et le dossier de l'enseignant ».
[1] Décret définissant la formation initiale des instituteurs et des régents, moniteur belge 19/01/2000.
Au terme de l'A.A., l'étudiant sera capable de :
Évaluer la construction de son identité´ professionnelle, s'autoévaluer/faire preuve de distanciation critique en référence aux compétences des enseignants. Postuler, rédiger une lettre de motivation et un CV. S'interroger et rechercher des sources d'information variées, actuelles et pertinentes afin : d'être informe´ sur son rôle au sein de l'institution scolaire et exercer la profession telle qu'elle est définie par les textes légaux de référence ; de porter un regard réflexif sur sa pratique, ses compétences et organiser sa formation continuée; rechercher de l'information, la synthétiser et la communiquer.
Stage spécifique de fin d'études
Donner aux étudiants la possibilité d'élargir leur horizon par l'accès à d'autres pratiques ou par l'immersion dans d'autres contextes de vie avec des enfants.
Savoirs et compétences prérequis :
Travail de fin d'études dont rédaction TFE, productions longues
L'UE qui le concerne étant considérée comme l'épreuve transversale finale, l'ensemble des compétences développées et des savoirs acquis dans les UE des Blocs 1 et 2 constituent des prérequis au TFE.
Formation à la neutralité
néant
Élaboration du projet professionnel
Le choix de la présente UE est conditionné par la réussite préalable d'une ou plusieurs UE :
? Non ?Oui : PSAB ; PSAC ; PSAE ; PSBF ; PSBG ; PSBH
Cette U.E. est corequise à une ou plusieurs autre(s) : ? Non ?Oui : PSZY
Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement :
Travail de fin d'études dont rédaction TFE, productions longues
L'élaboration du TFE s'apparente à la démarche de résolution de problèmes, dans le sens où l'étudiant est constamment amené à buter contre des obstacles qu'il peut dépasser par la recherche de pistes de résolution, la mise en œuvre de celles-ci et l'appréciation de leur pertinence.
 
Le TFE s'appuie sur une hypothèse de travail fondée sur une problématique définie par l'étudiant qu'il cherche à valider par une expérimentation de terrain. La phase exploratoire effectuée dans des ouvrages, des revues spécialisées, sur internet ou auprès de personnes-ressources lui permettra de constituer un cadre théorique de référence sur lequel s'appuiera la phase expérimentale du travail, cette dernière pouvant prendre différentes formes : stage, enquête, suivi régulier d'une classe durant l'année entière, ...
Formation à la neutralité
Alternance d'exposés théoriques, d'étude de cas, de travaux de groupe et de débats. Selon les opportunités, rencontre avec des intervenants extérieurs en soirée (conférences, ...)
Sociologie et politique de l'éducation
Des activités variées :
  • de transmission/réception (via des textes, des webinaires, des exposés oraux), 
  • d'exploration (via des portefeuilles de ressources et des recherches documentaires),
  • de création/encouragement (élaboration collaborative d'une ligne du temps/fresque, de podcasts, de visioconférences et organisation d'un colloque),
  • d'observation/imitation (via des «?crossover intergroupaux »)
  • de métacognition/co-réflexion (via la tenue d'un carnet de bord)
  • de débat (via la participation au colloque)
sont proposées à l'étudiant·e qui construit ses savoirs et développe ses compétences au fil des 7 séances de cours.
L'ensemble de ces activités, qui reprennent les caractéristiques des situations d'enseignement et d'apprentissage orientées vers la pédagogie active, sont proposées à l'étudiant·e à travers l'organisation de?classes puzzles qui permettent une variété de situations d'apprentissages rendant la coopération entre les étudiants nécessaire.
Élaboration du projet professionnel
?Cours ex-cathedra
?Observation de pratiques/ de terrain
?Exposé par l'étudiant(e)
?Résolution de problèmes
?Travaux en autonomie
?Exercices, applications, travaux pratiques
?Activités en laboratoire
?Séminaires, excursions, visites
?Ateliers, travaux de groupe
?Autre (...)
Le scénario pédagogique développé place les expériences subjectives de l'étudiant (ce qu'il perçoit et ressent) au centre de son questionnement. Il devra amener l'étudiant à conscientiser certaines de ses expériences afin qu'elles soient source d'émergence et d'évolution de ses projets.
Pour faire naître et développer des projets professionnels réalistes, réalisables, élaborés par les étudiants, le scénario propose les phases complémentaires suivantes :
  • (Ré)explorer le métier qu'il envisage
  • Réaliser un tri des informations recueillies
  • Orienter ses choix
Le cours laissera l'étudiant construire son projet à son rythme. Et, à chaque étape de sa réflexion, il pourra solliciter les conseils du formateur. Remarque : Le calendrier et les méthodes de formation pourront faire l'objet d'adaptations selon la concrétisation et les besoins des phases d'apprentissage.
Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride) :
Travail de fin d'études dont rédaction TFE, productions longues
Le TFE est une production écrite personnelle et originale par laquelle l'étudiant utilise ses acquis dans le cadre particulier du sujet qu'il a choisi de développer et de la recherche qu'il mène à ce propos. Pour l'accompagner dans ce travail, il est encadré par un promoteur, professeur du département pédagogique de la Haute École, spécialiste d'une discipline ou psychopédagogue, qui le suit dans la construction de son travail et le conseille dans la conception et la rédaction de celui-ci, et par un lecteur, également professeur du département pédagogique de la Haute École, qui peut être sollicité pour sa spécialisation dans le domaine de recherche choisi et qui joue le rôle de personne-ressource.  Travail en autonomie de l'étudiant.
Calendrier de travail :
Pour le vendredi qui précède le premier stage, le contrat signé par le promoteur et le(s) lecteur(s) est remis au(x) coordinateur(s) de section.
Au plus tard le 15 décembre, l'étudiant présente au promoteur une première ébauche écrite de son travail. Celle-ci comporte généralement le plan provisoire du TFE, une première version du cadre théorique et une planification des activités pratiques prévues.
Entre le 15 février et le 15 mars, une seconde version intermédiaire du TFE est remise au promoteur.
 
Formation à la neutralité
Présentiel OBLIGATOIRE
Sociologie et politique de l'éducation
Le mode d'enseignement hybride propose un grand nombre de séances de cours en présentiel au regard du choix des activités pédagogiques coopératives proposées.
Quelques séances à distance immergent l'étudiant·e dans des activités où il·elle s'inscrira dans une démarche coopérative et collaborative, synchrone ou asynchrone. Internet et ses espaces d'interactions sont utilisés comme des terrains d'apprentissage sur lesquels l'étudiant·e manipulera les TICEs pour atteindre les visées d'apprentissage.
Élaboration du projet professionnel
Hybride. 
Stage spécifique de fin d'études
La présence des étudiants est obligatoire.
Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours :
Travail de fin d'études dont rédaction TFE, productions longues
L'ensemble des ressources exploitées par l'étudiant dans le cadre de son TFE seront spécifiques à l'objet de recherche qu'il aura choisi. Pour certaines, il bénéficiera des conseils des promoteur et lecteur(s). Il ne doit cependant pas se limiter aux supports qui lui sont renseignés par les enseignants qui le suivent, il importe qu'il fasse preuve d'initiative dans la recherche d'autres ressources.
 
Denis, L. &  Firmani, B. (dernière mise à jour en septembre 2012). Réussir son TFE. Directives, aides et conseils. Section enseignantes. Virton, Catégorie pédagogique HERS.
 
Denis, L. & Firmani, B. (2012). Aide à la problématisation en fin de 2e Bac et Bases du contrat de début de 3e Bac.
Formation à la neutralité
-Syllabus
- Décret définissant la neutralité de l'enseignement de la Communauté française, M.B. 18/06/1994, Bruxelles
 -Décret organisant la neutralité inhérente à l'enseignement officiel subventionné et sur portant diverses mesures en matière d'enseignement
M.B. 21-01-2004, Bruxelles
- Constitution belge
- Collectif, Une introduction à la neutralité active, Editions du Céfal, collection Céfal Sup, 2006 
- R.Le Clézio, La neutralité, un défi pour l'école, Presses Universitaires de Rennes, PUR, 2006
- Sous la direction de B.Wiame, Enseignant et neutre? Les obligations en Communauté française de Belgique, De Boeck, 2008
- B. Decharneux et J.L. Wolfs, Neutre et engagé, gestion de la diversité culturelle et des convictions au sein de l'enseignement public belge francophone, E.M.E. 2010
 - N.Geerts, Ecole, profs, élèves, La neutralité n'est pas neutre, La Muette, 2012
 
Sociologie et politique de l'éducation
Pour chaque séance de cours thématique, l'enseignante remet à l'étudiant·e, en main propre ou dans l'espace de cours virtuel :
  • des portefeuilles de ressources constitués de lectures, de documentaires/webinaires, de podcasts et de textes officiels ;
  • les diapositives utilisées lors des séances au format PDF (remises après la séance de manière à ce que les ajouts éventuels nés des échanges y soient ajoutés).
L'étudiant·e prend rigoureusement notes lors des séances de cours. Le contenu des exposés et des échanges oraux faisant partie intégrante des connaissances mobilisées dans le développement des compétences visées par le cours, la prise de note est indispensable.
Élaboration du projet professionnel
? Syllabus de cours ? E-learning ? Dias projetées ? Documents de travail ? Autre (...)
Documents divers de la Communauté française (Devenir enseignant, Petit guide du jeune enseignant, ...) ainsi que les sites de la Communauté française.
Document du Forem sur la rédaction de la lettre de motivation et du CV.
Modalités d'évaluation et critères :
La note de l'UE sera établie sur le principe de la moyenne géométrique pondérée. La pondération se calcule selon le pourcentage suivant :
Activité d'apprentissage 1 - TFE: 77%
Activité d'apprentissage 2 - Sociologie et politique de l'éducation : 13%
Activité d'apprentissage 3 - Elaboration du projet professionnel : 10%

"Conformément à la circulaire de rentrée académique 2020-2021, un code couleur a été établi pour l'enseignement supérieur dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Les engagements pédagogiques ont été rédigés sur base du code « jaune ». Si l'engagement pédagogique ne distingue pas d'emblée les modalités correspondantes aux autres codes couleur, ces modalités seront précisées au plus vite dès la décision de basculement vers un autre code couleur."  
 
Travail de fin d'études dont rédaction TFE, productions longues
La note attribuée au travail de fin d'études est obtenue par la moyenne pondérée de deux notes :
 


  • l'évaluation de la production écrite pour 2/3,
  • l'évaluation de la présentation orale pour 1/3.
 
La première note est attribuée collégialement par les promoteur et lecteur(s) ; la seconde, par le jury mandaté officiellement à cet effet par le Collège de Direction et composé au minimum par les trois personnes suivantes : promoteur, lecteur(s), auditeur (enseignant de la Catégorie pédagogique n'ayant pas lu la production écrite).
 
Le retard dans la remise du travail de fin d'études est pénalisé par un retrait de 1 point de la note finale par jour ouvrable à partir de la date de dépôt fixée par le Règlement spécifique de la Catégorie.
Dans le cas d'une seconde session, sauf décision contraire et motivée par le jury d'examens, le jury mandaté est le même que celui de la 1re session exception faite de l'auditeur.
 
Le cours de rédacton TFE quant à lui est  instauré pour répondre aux questions  des étudiants, mais ne fait pas l'objet d'une évaluation en tant que telle.
 
Formation à la neutralité
Séances obligatoires. Aucune dispense n'est autorisée. Toute absence justifiée devra être récupérée. L'attestation de suivi du cours est en effet obligatoire pour pouvoir être diplômé et enseigner dans les réseaux officiel et officiel subventionné de la Communauté française (décret)
La réussite de l'AA est conditionnée au fait que l'étudiant a assisté et participé activement à l'ensemble des heures de cours (pas d'examen)
Remarque : en cas d'absences justifiées de longue durée (contexte sanitaire et/ou séjour Erasmus), l' étudiant  devra présenter un examen (écrit et oral)pour valider son AA.
"Conformément à la circulaire de rentrée académique 2020-2021, un code couleur a été établi pour l'enseignement supérieur dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Les engagements pédagogiques ont été rédigés sur base du code « jaune ». Si l'engagement pédagogique ne distingue pas d'emblée les modalités correspondantes aux autres codes couleur, ces modalités seront précisées au plus vite dès la décision de basculement vers un autre code couleur."
 
 
Sociologie et politique de l'éducation
Les différents types d'évaluation permettent à l'étudiant·e de mesurer ses connaissances,des apprentissages et donc, de se positionner par rapport à l'atteinte des visées d'apprentissage. Parmi ceux-ci:
  • évaluations formatives via l'autoévaluation, l'évaluation par les pairs (crossover intergroupaux" et débat lors du colloque), les feed-back de l'enseignante pendant les activités et des commentaires dans les carnets de bord ;
  • évaluations certificatives via les participations au colloque mis en place par les étudiants (présentation, exposé, participation au débat) et le carnet de bord.
Les modalités des évaluations certificatives sont identiques pour la 1re et la 2e sessions. En cas de 2e session, l'étudiant·e remet les productions liés à la participation au colloque le 16 août 2022, 23 h 59 au plus tard. Il n'y a pas d'examen écrit.
Élaboration du projet professionnel
Janvier : examen écrit - 100%
Août/ Septembre : examen écrit - 100%
Langue d'évaluation : ? Français ? Autre (...)
Remarques éventuelles
En cas d'évaluation exclusivement distancielle, si la situation sanitaire l'exige et que l'horaire de session en intègre la mention, l'épreuve restera la même que celle précisée ci-dessus (dossier à rentrer le jour de l'examen).
Stage spécifique de fin d'études
Le stage spécifique ne fera pas l'objet d'une évaluation à proprement-parler mais une participation active aux différentes activités proposées ainsi qu'à leur préparation n'est pas seulement obligatoire, elle conditionne aussi la réussite du stage.
 
Stage(s) :
Remarques organisationnelles :
Formation à la neutralité
Présence au cours obligatoire (cf. décrets) Aucune dispense n'est autorisée. Toute absence justifiée -y compris Erasmus- devra être récupérée.
 
 
Sociologie et politique de l'éducation
En cas d'absence,
  • l'étudiant·e prend connaissance auprès de son groupe-classe des activités qui ont eu lieu pendant la ou les séances de cours auxquelles il·elle n'a pu participer et il·elle remet ses notes en ordre,
  • l'étudiant·e prend connaissance des ressources qui ont été utilisées avant sa participation avant la prochaine séance de cours,
  • l'étudiant·e fait part de son absence dans son carnet de bord et explique comment il a contribué au travail coopératif en cours.
Contacts :
annie.gofflot@hers.be
Travail de fin d'études dont rédaction TFE, productions longues
Rédaction TFE, productions longues : marie.therese.verdure@hers.be
Formation à la neutralité
Isabelle Marchal - - isabelle.marchal@hers.be       
Sociologie et politique de l'éducation
L'étudiant·e contacte l'enseignante uniquement par le biais de sa messagerie amanda.castiaux@hers.be en rédigeant un courriel dont l'objet sera clair, précis et concis. L'enseignante répondra dans les deux jours ouvrables (attention, dans son horaire, le vendredi ne fait pas partie des jours ouvrables). Dans ce délai, l'étudiant·e recevra la réponse. En cas d'absence de réponse dans les deux jours ouvrables, l'étudiant·e est invité·e à renvoyer le courriel.
Ex. envoi d'un mail le jeudi après-midi, l'étudiant·e pourrait attendre jusqu'au mardi fin d'après-midi. S'il ne reçoit pas de réponse dans ce délai, il peut renvoyer son mail le mardi soir.
Les messages envoyés via la messagerie Teams ne seront pas traités.
Élaboration du projet professionnel
christelle.xhonneux@hers.be
Stage spécifique de fin d'études
Annie GOFFLOT
annie.gofflot@hers.be
 
Notes en ligne :
Travail de fin d'études dont rédaction TFE, productions longues
Réussir son TFE
TFE: mode d'emploi