Programme des cours 2022-2023
FEAC0002-1  
Français-Langue 1
  • Français a
  • Français b
Durée :
Français a : 36h Th, 5h TAE
Français b : 36h Th, 5h TAE
Nombre de crédits :
Bachelier : agrégé de l'enseignement secondaire inférieur, orientation français et éducation à la philosophie et la citoyenneté6
Nom du professeur :
Français a : Caroline Aoust
Français b : Marie-Thérèse Verdure
Coordinateur(s) :
Marie-Thérèse Verdure
Langue(s) de l'unité d'enseignement :
Langue française
Organisation et évaluation :
Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier
Unités d'enseignement prérequises et corequises :
Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme
Contenus de l'unité d'enseignement :
  L'UE se compose des activités suivantes :                                                                                        
Activité d'apprentissage A  gérée par Me Aoust
Activité d'apprentissage B gérée par Me Verdure
   
La note finale de l'UE sera établie sur le principe de la moyenne géométrique pondérée. la pondération se calcule selon le pourcentage suivant :  50% français a et 50% français B
L'UE vise à préparer l'étudiant à l'exercice de la profession d'enseignant en français langue maternelle dans l'enseignement secondaire inférieur.
Interrelation entre les dimensions théoriques, pédagogiques et didactiques de la discipline.
Français a
I. La linguistique
1.1 Définition et objectifs
1.2 Les domaines de la linguistique
1.3 Linguistique et grammaire
1.4 Les fateurs de variations linguistiques 
1.5 Sources des données linguistiques

II. L'origine du langage
2.1 Les thèses existantes
2.2 Une langue, des langues
2.3 La classification des langues

III. Les fonctions du langage

IV. Quelques concepts de base
4.1 Performance et compétence
4.2 Langage/langue/parole
4.3 Linguistique synchronique et diachronique
4.4 Signe, signifiant, signifié
4.5 Typologie du signe
4.6 Les propriétés du signe
4.7 Axe paradigmatique / Axe syntagmatique
4.8 La double articulation
4.9 Exercices


V. Phonologie

1.L'alphabet phonétique international (API)
2. La phonétique articulatoire
- Les voyelles
- Les consonnes
- Les semi-consonnes
3. La phonologie
4. La syllabe
5. Le e caduc
6. Les semi-consonnes
- La semi-consonne yod [j]
- La semi-consonne [?]
- La semi-consonne oué [w]
7. La prosodie
- Nature et fonctions
- Les groupes rythmiques
- L'accent
- L'intonation
8. Les « mots phonétiques »


VI. Morphologie

1. Les différents types de morphèmes
2. Segmentation et commutation 
3. La flexion
4. La dérivation
5. La composition
6. Les autres procédés de formation des mots
7. Exercices
Français b
  •  


AA gérée par Me Verdure :

Le cours , axé sur l'apprentissage de la grammaire  et les apports de la linguistique à celle-ci   envisagera les aspects suivants :
 

Qu'est-ce que la grammaire? Grammaire traditionnelle et nouvelle grammaire, conséquences sur l'enseignement.

Quelle grammaire enseigner et pourquoi? Etat des lieux sur les pratiques d'enseignement grammatical dans l'enseignement fondamental et secondaire.

La notion de phrase, les distinctions importantes en termes de phrases

La phrase de base

Les phrases dérivées

Les fonctions grammaticales et les classes grammaticales

La grammaire en 3D sera éventuellement abordée

Notions de didactique de la grammaire et méthodologies (amorce)

Analyse critique de manuels scolaires (amorce de réflexion sur le sujet)


Ce descriptif n'est ni contractuel  ni restrictif. Le professeur se réserve le droit de modifier certains aspects, de revoir à la hausse ou à la baisse la révision des concepts en fonction du niveau des étudiants et de leurs demandes.




 
Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement :
Acquis d'apprentissage de l'UE , sanctionnés par l 'évaluation.
Au terme de l'UE, l'étudiant est capable de :
 
1/4/5
1.1. maîtriser la langue orale et écrite, tant du point de vue normatif que discursif
1.3. adapter ses interventions écrites aux différentes situations
4.1. adopter une attitude de recherche et de curiosité intellectuelle
4.3. mettre en question ses connaissances et ses pratiques sur les normes du français écrit
4.4. actualiser ses connaissances et ajuster, voire transformer ses pratiques
4.5. apprécier la qualité de documents pédagogiques
5.2. connaître les contenus, concepts, notions, démarches et méthodes du français
5.3. connaître et mettre en œuvre des dispositifs didactiques en français
5.4. établir des liens entre les différents savoirs pour construire une action réfléchie
Au terme de l UE l'étudiant est capable de :
(COURS ME VERDURE)

1°) de connaître et de reconnaître les différents types de grammaire ;
2°) de connaître et d'identifier la phrase, ses constituants et les fonctions dans P ;
3°) de construire un raisonnement grammatical basé sur la cohérence plutôt que sur le normatif ;
4°) de développer un esprit critique ;
5°) de développer un métalangage ;
6°) de former un enseignant de grammaire adaptable aux changements de terminologie et de programmes.
 Il s'agit surtout de casser chez l'étudiant le réflexe normatif, pour lui faire acquérir un regard grammatical : l'étonnement sur les faits de langue étranges, une attitude d'observation et de description des faits ainsi qu'une faculté à bâtir une cohérence grammaticale. Les comparaisons de manuels, les analyses d'exercices viseront à aiguiser l'esprit critique des étudiants.
 
(COURS ME AOUST)
  • citer et expliquer des règles ou des concepts de communication
  • analyser un document (texte et/ou image) selon les codes de la communication et/ou les fonctions du langage
  • orthographier correctement des mots, des phrases, un texte en français
  • corriger un texte mal orthographié en français et justifier les corrections
  • citer la règle spécifique à un point de langue
  • construire une activité d'apprentissage orthographiquE
  •  
Français a
Au terme de l'AA, l'étudiant est capable de:
Précisément:
  • Analyser un document (texte et/ou image) selon les codes de la communication et/ou les fonctions du langage.
  • Analyser un document ou un corpus selon les apports de Saussure et de Martinet.
  • Distinguer les propriétés de la communication animale et du langage humain.
  • Transcrire en API.
  • Adopter un regard critique sur des productions écrites et orales.
  • Faire une étude synchronique.
  • Faire une étude diachronique.
  • Justifier la formation d'un mot.
  • Faire l'analyse morphologique de phrases (segmentation et identification des types de morphèmes).
  • Idendifier le procédé morphologique. au moyen duquel est construit une serie de mots.
De manière générale:
  • Réinvestir les concepts, démarches, méthodes et contenus étudiés dans une réalité (pédagogique ou non) nouvelle.
  • Elargir son champ conceptuel et son métalangage.
  • Adopter une attitude de recherche et de curiosité intellectuelle.
  • S'interroger sur ses gestes culturels et s'ouvrir à l'altérité.
  • Mettre en question et justifier ses connaissances et ses pratiques.
  • Choisir des approches didactiques variées, pluridisciplinaires et adaptées aux réalités des élèves.
  • Affiner sa posture de praticien réflexif.
Français b
Compétences visées par l'UE
Acquis d'apprentissage de l'UE , sanctionnés par l 'évaluation.
Au terme de l'UE, l'étudiant est capable de :
 
1/4/5
1.1. maîtriser la langue orale et écrite, tant du point de vue normatif que discursif
1.3. adapter ses interventions écrites aux différentes situations
4.1. adopter une attitude de recherche et de curiosité intellectuelle
4.3. mettre en question ses connaissances et ses pratiques sur les normes du français écrit
4.4. actualiser ses connaissances et ajuster, voire transformer ses pratiques
4.5. apprécier la qualité de documents pédagogiques
5.2. connaître les contenus, concepts, notions, démarches et méthodes du français
5.3. connaître et mettre en œuvre des dispositifs didactiques en français
5.4. établir des liens entre les différents savoirs pour construire une action réfléchie
Au terme de l'AA, l'étudiant est capable de :




  • citer et expliquer des règles ou des concepts de communication
  • analyser un document (texte et/ou image) selon les codes de la communication et/ou les fonctions du langage
  • orthographier correctement des mots, des phrases, un texte en français
  • corriger un texte mal orthographié en français et justifier les corrections
  • citer la règle spécifique à un point de langue
  • construire une activité d'apprentissage orthographique

Le cours a pour objectifs :
1°) de connaître et de reconnaître les différents types de grammaire ;
2°) de connaître et d'identifier la phrase, ses constituants et les fonctions dans P ;
3°) de construire un raisonnement grammatical basé sur la cohérence plutôt que sur le normatif ;
4°) de développer un esprit critique ;
5°) de développer un métalangage ;
6°) de former un enseignant de grammaire adaptable aux changements de terminologie et de programmes.
 Il s'agit surtout de casser chez l'étudiant le réflexe normatif, pour lui faire acquérir un regard grammatical : l'étonnement sur les faits de langue étranges, une attitude d'observation et de description des faits ainsi qu'une faculté à bâtir une cohérence grammaticale. Les comparaisons de manuels, les analyses d'exercices viseront à aiguiser l'esprit critique des étudiants.
Savoirs et compétences prérequis :
 
    


 
Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement :
Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement
 
 
B) ME VERDURE
Des cours magistraux seront enrichis par une pédagogie  active, qui se veut être un reflet de ce qui est applicable dans le secondaire inférieur. Les démarches sont principalement interactives et propices à la communication, seuls certains points théoriques font l'objet de présentations plus expositives.
L'articulation entre pratique professionnelle et fondements théoriques vise à favoriser un apprentissage intégré où activités de formation professionnelle et contenus sont en concordance.
Le cours se fait essentiellement en questions/ réponses et en ex cathédra. Il s'accompagne d' exercices d'application et d'analyses d'outils existants (manuels, grammaires scolaires). Il vise une co-construction du savoir grammatical, une élaboration du raisonnement grammatical et le développement d'un esprit critique concernant les outils existants.
La participation au cours est souhaitable car il ne s'agit pas tant d'acquérir un savoir grammatical qu'une méthode de raisonnement et une attitude interrogative face à la langue.
Des travaux d'application peuvent être demandés soit au cours, soit à domicile, selon les besoins ressentis par le groupe-classe.



 
Français a
Démarche interactive et propice à la communication.
Pour ce faire, l'étudiant sera solicité à plusieurs reprises notamment à travers: - la lecture d'articles - la prise de notes à partir de vidéos - l'analyse de productions écrites et orales - des travaux de recherches - des exercices variés - des présentations orales - ...
Français b
Des cours magistraux seront enrichis par une pédagogie  active, qui se veut être un reflet de ce qui est applicable dans le secondaire inférieur. Les démarches sont principalement interactives et propices à la communication, seuls certains points théoriques font l'objet de présentations plus expositives.
Certains cours pourraient se dérouler via Teams (présentation de travaux, rencontre avec des personnalités du monde des Lettres,  devoirs Teams). Les étudiants seront prévenus du calendrier de ces séances éventuelles sur l'équipe Teams créée à cet effet.
L'articulation entre pratique professionnelle et fondements théoriques vise à favoriser un apprentissage intégré où activités de formation professionnelle et contenus sont en concordance.
Le cours se fait essentiellement en questions/ réponses et en ex cathédra. Il s'accompagne d' exercices d'application et d'analyses d'outils existants (manuels, grammaires scolaires). Il vise une co-construction du savoir grammatical, une élaboration du raisonnement grammatical et le développement d'un esprit critique concernant les outils existants.
La présence des étudiants y est requise car il ne s'agit pas tant d'acquérir un savoir grammatical qu'une méthode de raisonnement et une attitude interrogative face à la langue.
Des travaux d'application peuvent être demandés soit au cours, soit à domicile, selon les besoins ressentis par le groupe-classe.
Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride) :
Les cours se font essentiellement en pédagogie active ou en questions/ réponses et en ex cathédra. Il s'accompagne d' exercices d'application et d'analyses d'outils existants (manuels, grammaires scolaires). Il vise une co-construction du savoir grammatical, une élaboration du raisonnement grammatical et le développement d'un esprit critique concernant les outils existants. Il  ne s'agit pas tant d'acquérir un savoir grammatical qu'une méthode de raisonnement et une attitude interrogative face à la langue : pour cette raison, la présence au cours est conseillée.
De nombreux travaux d'application et d'analyse leur seront demandés dans un hors-cours ainsi que des recherches sur les outils d'enseignement. Ils feront l'objet d'un portfolio et de l'organisation d'un portfolio (cours Me Aoust)
Présentiel et travail à domicile





 
 


 



 
Français a
  • Enseignement présentiel
Les plateformes MOODLE et TEAMS seront utilisées. 

En fonction de l'évolution de la situation sanitaire, l'enseignant se réserve la liberté de passer à un enseignement hybride combinant à la fois présentiel et distanciel en mode synchrone et/ou asynchrone.
Français b
Les cours se font essentiellement en pédagogie active ou en questions/ réponses et en ex cathédra. Il s'accompagne d' exercices d'application et d'analyses d'outils existants (manuels, grammaires scolaires). Il vise une co-construction du savoir grammatical, une élaboration du raisonnement grammatical et le développement d'un esprit critique concernant les outils existants.

La présence des étudiants y est requise car il ne s'agit pas tant d'acquérir un savoir grammatical qu'une méthode de raisonnement et une attitude interrogative face à la langue.

De nombreux travaux d'application et d'analyse leur seront demandés dans un hors-cours ainsi que des recherches sur les outils d'enseignement. I

Présentiel et travail à domicile

Certains cours pourront se donner via Teams : les étudiants en seront avertis et seront amenés à rendre les travaux (devoirs Teams) demandés.
Les étudiants devront également travailler en autonomie sur base d'une grammaire qui sera proposée (Hatier Concours)






 

 



 




 
What do you want to do ?
New mailCopy
Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours :
 


Bibliographie
 
ME VERDURE
 
BAAR, M. et LIEMANS, M., Echos de paroles. Lire/écrire le discours des personnages, Bruxelles, Labor, 1995, coll. « Le français : modes d'emploi ».


 
BELLANGER Aurélie,  Réussir son entrée en grammaire au CE1, Paris, Retz,  2008.
 
BOUIX-LEEMAN, D., La grammaire ou la galère, Paris-Toulouse, Bertrand-Lacoste & CRDP Midi Pyrénées, 1993, coll. « Didactiques ».
 
CAMPANA, M. et CASTINCAUD, F., Comment faire de la grammaire, Paris, ESF, 1999, coll. « Pratiques & enjeux pédagogiques ».
CELLIER, Micheline, DEMOUGIN, Françoise, MARZOUK, Viviane, La grammaire sans complexe, Hatier concours, Paris, 2017.
 
CHARMEUX, Eveline, GRANDATY, Michel, MONIER-ROLAND, Françoise, Une grammaire d'aujourd'hui, vol. 1,2,3, coll. Le français mode d'emploi, éd. SEDRAP, 2001.  (CHARMEUX, en notes infrapaginales)
 
CHARTRAND,  SIMMARD, Grammaire de base , De Boeck, Bruxelles, 2012
 
CHERDON, Christian, SAROLEA, Stéphane, Ma première grammaire française, De Boeck, 2001. (CHERDON 1, en notes infrapaginales)
CHERDON, Christian, Guide de grammaire française, coll. Accès Français, De Boeck Duculot, 1996. (CHERDON 2, en notes infrapaginales)
DE JAER, Anne, Cours de grammaire de phrase, Hers Virton, 2012-2013 - avec son aimable autorisation.
DUGAS, Brigitte.(2009). La grammaire de la phrase en 3D, Montréal, Chenelière Éducation.
HAAS, Ghislaine, Classes et fonctions grammaticales, Sceren, 2012.
KULH-AUBERTIN, Mireille, Apprendre la grammaire dès la maternelle en jouant avec des cartes et en les coloriant, coll. Pédagogie
Kostrzewa, L'essentiel de la grammaire, De Boeck,  Bruxelles,  2011 PICOT, Françoise, Faire de la grammaire au CP, Reims, Sceren, 2012
, Retz, 1988.
 
SIMONPOLI, Jean-François, Ateliers de langage pour l'école maternelle, coll. Pédagogie pratique à l'école, Hachette Education 1995.[1]
Gardes-Tamines  1990 : La grammaire. T. 1. et T. 2. Paris : A.Colin.
Gobbe, Tordoir  1984 : Grammaire française. Bruxelles : Plantyn..
Fournier 1992 : Grammaire française et impertinente. Paris : Payot.
Houdart, Prioul 2009 : La grammaire, c'est pas de la tarte ! Paris : Seuil.
Laurent 2004 : Les jeunes, la langue, la grammaire. Besançon : Une éducation pour Demain.
Le Goffic 1993 : Grammaire de la Phrase française. T. 1. et T. 2. Paris : Hachette Education.
Maingueneau , Pellet 2005 : Les notions grammaticales au collège et au lycée. Paris : Belin Sitographie
 
http://atelier.on.ca/edu/core.cfm
http://laclassedelaurene.blogspot.be/2010/04/memory-des-rimes.html
cartable.fr
http://www.alloprof.qc.ca/bv/pages/f1178.aspx
 
http://fantadys.com/cartes-mentales/francais/grammaire/
Blog de Lutin Bazar
 
http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-78727.php, consulté le 20/11/14
http://www.enseignons.be,  site consulté le 20/8/2014
 
http://www.pass-education.be/la-phrase-ce1-exercices-grammaire/
  COURS ME AOUST
Français a
Le cours s'articule principalement autour des supports suivants: 
- syllabus
- articles
- d'extraits d'ouvrages divers (linguistiques, manuels, grammaires, dictionnaires...)
- de sites internet
- de vidéos
- ...

Ces supports doivent impérativement être complétés par une prise de notes active des étudiants lors des cours.


Bibliographie

DA SILVA-GENEST, Chr., Le Grevisse de l'orthophoniste. Grammaire, De Boeck Supérieur, 2018.
FRANCE CULTURE, « Éloge de la plante », (En ligne) https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-des-idees/le-journal-des-idees-du-vendredi-30-mars-2018 , consulté le 14/09/21.
FRANKEN, Ch., Et mon tout est un mot. Jeux lexicaux à partir de racines grecques et latines, De Boeck-Duculot, 2009.
GARRIC, N., Introduction à la linguistisque, Hachette Supérieur, 2001.
JAKOBSON, R., « Les fonctions du langage », in Essais de linguistique générale, Paris, Éditions de Minuit, coll. Points, 1963, pp.214-219.
LA SOCIETE PHONETIQUE INTERNATIONALE, « L'alphabet phonétique international », (En ligne) http://m.antoniotti.free.fr/assoc2.htm , consulté le 15/09/21.
LE MONDE, « Les fascinantes vocalises des baleines boréales », (En ligne) https://www.lemonde.fr/planete/video/2018/04/05/les-fascinantes-vocalises-des-baleines-boreales_5281246_3244.html , consulté le 14/09/21.
MONNERET, Ph., Exercices de linguistique, PUF, 2e édition, 2014, coll. "Quadrige manuels ».
MUSEE DU MIEL,  « A propos de la communication des abeilles », (En ligne) http://musee-du-miel.com/vie_ruche/danse_des_abeilles.html , consulté le 14/09/21.
PICARD, D., "De la communication à l'interaction : l'évolution des modèles », in Communication et langages, n°93, 3ème trimestre 1992. pp. 69-83.
RTS DECOUVERTE, « La communication des plantes », (En ligne) https://www.rts.ch/decouverte/sciences-et-environnement/animaux-et-plantes/8625381-la-communication-des-plantes.html , consulté le 14/09/21.
UNIVERSALIS, « La double articulation », (En ligne) https://www.universalis.fr/encyclopedie/double-articulation/ , consulté le 17/09/21.
UNIVERSITE TOULOUSE JEAN JAURÈS, « Sons, communication et parole », in Fun Mooc, (En ligne) https://lms.fun-mooc.fr/courses/course-v1:univ-toulouse+101014+session03/info , consulté le 15/09/21.
UNIVERSITE TOULOUSE JEAN JAURÈS, « Sons, Communication, parole », in Prononciation Interaction et Phonétique corrective, (En ligne) http://pipc-uoh.univ-tlse2.fr/01/index.html , consulté le 16/09/21.
YAGUELLO, M., Alice au pays du langage. Pour comprendre la linguistique, Le Seuil, 1981, Coll. "Sciences humaines".
ZUFFEREY, S., MOESCHLER, J., Initiation à la linguistique française, Armand Colin, 2e édition, 2015, Coll. "Cursus".
Français b
 
Bibliographie
 
BAAR, M. et LIEMANS, M., Echos de paroles. Lire/écrire le discours des personnages, Bruxelles, Labor, 1995, coll. « Le français : modes d'emploi ».


 
BELLANGER Aurélie,  Réussir son entrée en grammaire au CE1, Paris, Retz,  2008.
 
BOUIX-LEEMAN, D., La grammaire ou la galère, Paris-Toulouse, Bertrand-Lacoste & CRDP Midi Pyrénées, 1993, coll. « Didactiques ».
 
CAMPANA, M. et CASTINCAUD, F., Comment faire de la grammaire, Paris, ESF, 1999, coll. « Pratiques & enjeux pédagogiques ».
 
CHARMEUX, Eveline, GRANDATY, Michel, MONIER-ROLAND, Françoise, Une grammaire d'aujourd'hui, vol. 1,2,3, coll. Le français mode d'emploi, éd. SEDRAP, 2001.  (CHARMEUX, en notes infrapaginales)
 
CHARTRAND,  SIMMARD, Grammaire de base , De Boeck, Bruxelles, 2012
 
CHERDON, Christian, SAROLEA, Stéphane, Ma première grammaire française, De Boeck, 2001. (CHERDON 1, en notes infrapaginales)
CHERDON, Christian, Guide de grammaire française, coll. Accès Français, De Boeck Duculot, 1996. (CHERDON 2, en notes infrapaginales)
DE JAER, Anne, Cours de grammaire de phrase, Hers Virton, 2012-2013 - avec son aimable autorisation.
DUGAS, Brigitte.(2009). La grammaire de la phrase en 3D, Montréal, Chenelière Éducation.
HAAS, Ghislaine, Classes et fonctions grammaticales, Sceren, 2012.
KULH-AUBERTIN, Mireille, Apprendre la grammaire dès la maternelle en jouant avec des cartes et en les coloriant, coll. Pédagogie
Kostrzewa, L'essentiel de la grammaire, De Boeck,  Bruxelles,  2011 PICOT, Françoise, Faire de la grammaire au CP, Reims, Sceren, 2012
, Retz, 1988.
 
SIMONPOLI, Jean-François, Ateliers de langage pour l'école maternelle, coll. Pédagogie pratique à l'école, Hachette Education 1995.[1]
Gardes-Tamines  1990 : La grammaire. T. 1. et T. 2. Paris : A.Colin.
Gobbe, Tordoir  1984 : Grammaire française. Bruxelles : Plantyn..
Fournier 1992 : Grammaire française et impertinente. Paris : Payot.
Houdart, Prioul 2009 : La grammaire, c'est pas de la tarte ! Paris : Seuil.
Laurent 2004 : Les jeunes, la langue, la grammaire. Besançon : Une éducation pour Demain.
Le Goffic 1993 : Grammaire de la Phrase française. T. 1. et T. 2. Paris : Hachette Education.
Maingueneau , Pellet 2005 : Les notions grammaticales au collège et au lycée. Paris : Belin Sitographie
 
http://atelier.on.ca/edu/core.cfm
http://laclassedelaurene.blogspot.be/2010/04/memory-des-rimes.html
cartable.fr
http://www.alloprof.qc.ca/bv/pages/f1178.aspx
 
http://fantadys.com/cartes-mentales/francais/grammaire/
Blog de Lutin Bazar
 
http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-78727.php, consulté le 20/11/14
http://www.enseignons.be,  site consulté le 20/8/2014
 
http://www.pass-education.be/la-phrase-ce1-exercices-grammaire/
Modalités d'évaluation et critères :
La note finale de l'UE sera établie sur le principe de la moyenne géométrique pondérée. la pondération se calcule selon le pourcentage suivant :  50% français a et 50% français B  
Pondération relative des diverses activités en %* :
 
                                    Activité d'apprentissage A : 50 %.
                                    Activité d'apprentissage B : 50%


  L'évaluation de l'AA  ( Me Verdure) :
Une note de travail journalier (évaluation certificative continue : interros, travaux, portfolio,..) qui représente 20% de la note finale de l'AA.
Une épreuve écrite individuelle  à la fin du quadrimestre 1 pour l'AA et qui représente 80 % de la note finale de l'AA
En cas de non réussite de l'UE, l'étudiant peut passer une épreuve en juin et une épreuve de récupération en deuxième session,
Les notes du TJ ne seront plus comptabilisées en août.
La matière est toujours celle vue lors de l'année académique en cours.
Français a
 L'évaluation de l'activité d'apprentissage (AA) se fera sur base d'une épreuve écrite lors de la session de janvier qui représente 100% de la note finale de l'AA.

En cas de non réussite de l'AA et de l'UE, l'étudiant.e peut représenter l'examen écrit de cette AA lors de la session de juin et en deuxième session.

La note de l'UE sera établie sur le principe de la moyenne géométrique pondérée. La pondération se calcule selon le pourcentage suivant :    
- 50% pour l'AA "Français a";
- 50% pour l'AA "Français b".

 
Afin de respecter les caractéristiques et spécificités de chaque AA, l'évaluation de celles-ci ne fera pas l'objet d'une épreuve intégrée.
Français b
 
L'évaluation de l'AA  ( Me Verdure) :


La note finale de l'UE sera établie sur le principe de la moyenne géométrique pondérée. la pondération se calcule selon le pourcentage suivant :  50% français a et 50% français B
 

Pondération relative des diverses activités en %* :

 

                                    Activité d'apprentissage A : 50 %.

                                    Activité d'apprentissage B : 50%

Une note de travail journalier (évaluation certificative continue : interros, travaux divers oraux et/ou écrits..) qui représente  10% de la note finale de l'AA.

Une épreuve écrite individuelle  à la fin du quadrimestre 1 pour l'AA et qui représente 90 % de la note finale de l'AA
Le travail journalier ne sera plus comptabilisé en seconde session. Tout reposera donc sur l'examen de seconde session.

La matière est toujours celle vue lors de l'année académique en cours.

 



Afin de respecter les caractéristiques et spécificités de chaque AA, l'évaluation de celles-ci ne fera pas l'objet d'une épreuve intégrée.


 
Stage(s) :
Remarques organisationnelles :
Pour Mes Aoust et Verdure   La présence au cours est conseillée car les exercices pratiques (savoir-faire) sont indispensables à la maitrise des savoirs, et la discussion entre pairs après lecture ou exercice permet la formation de la pensée et de la réflexion.
Les supports distribués ne dispensent pas l'étudiant de la prise de notes qui doit compléter ces derniers La prise de notes , en outre, favorise le maintien de l'attention  et reste la meilleure manière de s'approprier un cours et de l'intégrer.


Pour le bon déroulement des cours, la ponctualité est exigée. Tout étudiant veillera à être dans l'auditoire  à l'heure du début de la séance et ne sortira que lorsque celle-ci se termine. Si l'étudiant, pour un motif légitime, ne peut être présent durant la période entière, il n'assiste pas au cours et en avertit l'enseignant dès que possible. Le respect des échéances est une condition essentielle à la bonne organisation des cours et à l'évaluation des travaux et des épreuves. Le dépôt des travaux via la plateforme impose le respect des échéances.Tout retard injustifié sera sanctionné lors de l'évaluation certificative (-10% de la note finale à chaque jour de retard et note nulle au 10e jour).

L'usage d'un ordinateur portable ou d'une tablette est autorisé pour autant qu'il serve exclusivement à la prise de notes ou à la consultation et l'exploitation de documents requis et recommandés par l'enseignant dans le cadre du cours (travaux de groupe ou travaux individuels en classe, par exemple). Les téléphones portables doivent être mis en veille durant les cours. L'envoi de textos ou l'usage des réseaux sociaux  ainsi que la prise de photos ou les enregistrements du cours sont strictement interdits et peuvent faire l'objet de mesures disciplinaires

 
 
 
 
 
Français a
Les étudiants sont tenus d'assister au cours avec assiduité, qu'ils soient organisés en présentiel (campus de Virton) ou à distance, à réaliser avec sérieux les tâches demandées et à respecter la planification proposée par l'enseignement hybride.
Les exercices pratiques (savoir-faire) sont indispensables à la maitrise des savoirs, et la discussion entre pairs après lecture ou exercice permet la formation de la pensée et de la réflexion. 
Les supports distribués ou déposés sur la plateforme ne dispensent pas l'étudiant de la prise de notes qui doit compléter ces derniers. La prise de notes, en outre, favorise le maintien de l'attention  et reste la meilleure manière de s'approprier un cours et de l'intégrer. 
La présence au cours est vivement conseillée. En cas d'absence, l'étudiant est tenu à envoyer au professeur un mail s'excusant  de celle-ci et joignant copie du certificat médical s'il y a lieu d'être.
De même, pour le bon déroulement des cours, la ponctualité est exigée. Tout étudiant veillera à être connecté ou en classe à l'heure du début de la séance et ne se déconnectera ou sortira que lorsque celle-ci se termine.
De plus, le respect des échéances est une condition essentielle à la bonne organisation des cours et à l'évaluation des travaux et des épreuves. 
Enfin, l'usage d'un ordinateur portable, d'une tablette ou d'un téléphone est autorisé pour autant qu'il serve exclusivement au suivi du cours, à la prise de notes ou à la consultation et l'exploitation de documents requis et recommandés par l'enseignant dans le cadre du cours.
Français b
Pour Mes Aoust et Verdure
  Les étudiants sont tenus d'assister au cours avec assiduité car les exercices pratiques (savoir-faire) sont indispensables à la maitrise des savoirs, et la discussion entre pairs après lecture ou exercice permet la formation de la pensée et de la réflexion.

Les supports distribués ne dispensent pas l'étudiant de la prise de notes qui doit compléter ces derniers La prise de notes , en outre, favorise le maintien de l'attention  et reste la meilleure manière de s'approprier un cours et de l'intégrer.

La présence au cours est requise. En cas d'absence, l'étudiant est tenu à envoyer au professeur un mail s'excusant  de celle-ci et joignant copie du certificat médical s'il y a  lieu d'être

Pour le bon déroulement des cours, la ponctualité est exigée. Tout étudiant veillera à être dans l'auditoire  à l'heure du début de la séance et ne sortira que lorsque celle-ci se termine. Si l'étudiant, pour un motif légitime, ne peut être présent durant la période entière, il n'assiste pas au cours et en avertit l'enseignant dès que possible.
Le respect des échéances est une condition essentielle à la bonne organisation des cours et à l'évaluation des travaux et des épreuves. Le dépôt des travaux via la plateforme impose le respect des échéances.




L'usage d'un ordinateur portable ou d'une tablette est autorisé pour autant qu'il serve exclusivement à la prise de notes ou à la consultation et l'exploitation de documents requis et recommandés par l'enseignant dans le cadre du cours (travaux de groupe ou travaux individuels en classe, par exemple).
Les téléphones portables doivent être mis en veille durant les cours.
L'envoi de textos ou l'usage des réseaux sociaux  ainsi que la prise de photos ou les enregistrements du cours sont strictement interdits et peuvent faire l'objet de mesures disciplinaires ainsi qu'un retrait de points sur le Travail journalier.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
What do you want to do ?
New mailCopy
Contacts :
Français a
Caroline AOUST - caroline.aoust@hers.be
Français b
Marie-Thé Verdure  marie.therese.verdure@hers.be