Programme des cours 2022-2023
FEDP0001-1  
Savoirs disciplinaires et didactique des disciplines II
  • EPC
  • Français
Durée :
EPC : 42h Th, 6h TAE
Français : 42h Th, 6h TAE
Nombre de crédits :
Bachelier : agrégé de l'enseignement secondaire inférieur, orientation français et éducation à la philosophie et la citoyenneté7
Nom du professeur :
EPC : Isabelle Marchal
Français : Bernard Moch
Coordinateur(s) :
Isabelle Marchal
Langue(s) de l'unité d'enseignement :
Langue française
Organisation et évaluation :
Enseignement au deuxième quadrimestre
Unités d'enseignement prérequises et corequises :
Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme
Contenus de l'unité d'enseignement :
Activité A: EPC
Activité B: Pragmatique et sociolinguistique
EPC
Objectif :

Le programme de la formation en EPC couvre à travers 6 modules répartis sur trois ans différents domaines de la philosophie repris dans les référentiels du cours d'EPC du 1° au 3° degré du secondaire. A l'issue de sa formation, le candidat AESI français-CPC devra avoir acquis des savoirs disciplinaires et didactiques, aptitudes et compétences qui lui permettront de mettre en œuvre des dispositifs d'enseignement visant à développer les compétences spécifiques du CPC chez des adolescents de la 1° à la 4° année du secondaire.


Contenu :

Ce 4° module aborde les domaines éthique et politique de la philosophie à partir de l'examen de la situation des droits humains dans le monde d'aujourd'hui (étude de la DUDH et de textes majeurs de la philosophie - lien avec l'actualité et les programmes de CPC du DI):
lecture d'un essai philosophique (portfolio, ...)
lexique des notions philosophiques abordées dans le module
approfondissement de l'étude et pratique du dialogue philosophique au secondaire (selon les opportunités, via de nouveaux types de débats et de techniques d'animation)  
conception d'activités didactiques en lien avec les notions vues dans le module 

rem. : - Ce descriptif n'est pas contractuel. Le MA peut modifier certains aspects en fonction des besoins des étudiants, notamment lors des préparations de leçons pour les stages
       
 

 
Français
Le cours visera à rendre compte des évolutions de la linguistique durant les quarante dernières années. Nous nous intéresserons plus particulièrement aux deux courants (la pragmatique et la sociolinguistique) qui ont démontré les limites du modèle saussurien. Dans une perspective pluridisciplinaire, nous serons également attentifs aux apports de la sociologie dans la réflexion sur le langage.
Nous envisagerons la langue dans ses différentes variétés, comme un acte toujours contextualisé et situé. A cet effet, nous analyserons des productions variées d'énoncés réels, en nous intéressant plus particulièrement d'une part au langage oral et d'autre part aux nouveaux modes numériques d'expression scripturale des adolescent-e-s. Ce faisant, nous réfléchirons aux pistes didactiques qui peuvent émerger à partir de l'étude de formes du français « non conventionnel ». In fine, la norme du français standard sera questionnée et mise en perspective en tant que construction sociale afin de favoriser une posture de praticien réflexif.
La pragmatique
  • Les actes de langage (Austin et Searle)
  • Les maximes conversationnelles (Grice)
  • L'énonciation (Ducrot)
  • Les interactions verbales (Kerbrat-Orecchioni)
La sociolinguistique
  • Le cadre social du changement linguistique (Labov)
  • Français standard vs variétés du français (Gadet)
  • Les contraintes situationnelles (Guérin)
  • Langage parlé et langage écrit (Blanche-Benveniste)
  • Les nouveaux modes d'expression écrite : SMS, forums, chat (Anis, Marcoccia, Penloup)
La sociologie du langage
  • Les rites d'interaction (Goffman)
  • L'économie des échanges linguistiques (Bourdieu)

               
Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement :
Compétences visées par l'UE
Acquis d'apprentissage de l'UE, sanctionnés par l 'évaluation.
Au terme de l'UE, l'étudiant est capable de : (1/4/5/6)
1.1. Maitriser la langue orale et écrite, tant du point de vue normatif que discursif
1.3. Adapter ses interventions orales et/ou écrites aux différentes situations
4.1. Adopter une attitude de recherche et de curiosité intellectuelle
4.3. Mettre en question ses connaissances et ses pratiques
4.4. Actualiser ses connaissances et ajuster, voire transformer ses pratiques
4.5. Rechercher et apprécier la qualité de documents pédagogiques(manuels scolaires et livres du professeur associés, ressources documentaires,
Logiciels d'enseignement...)
5.1. Entretenir une culture générale importante afin d'éveiller les élèves au monde
5.2. Connaître les contenus, concepts, notions, démarches et méthodes de chacun des champs disciplinaires
5.3. Connaître et mettre en œuvre des dispositifs didactiques  dans les différentes disciplines enseignées
5.4. Etablir des liens entre les différents savoirs (en ce compris Décrets, socles de compétences, programmes) pour construire une action réfléchie
6.2. Choisir des approches didactiques variées, pluridisciplinaires et appropriées au  développement des compétences visées dans le programme de formation
 
 
 
 
 
EPC
Au terme de l'AA, l'étudiant sera capable de :

Maîtriser les contenus théoriques, disciplinaires et pédagogiques abordés dans le module
Constituer un lexique de notions philosophiques
Analyser et commenter des textes et un essai philosophique
Constituer un portfolio (actualité, essai philosophique, activités extra-scolaires, ...) en lien avec les notions abordées dans l'AA
Pratiquer l'éthique de la discussion, animer différents types de débats
Construire des activités d'apprentissage intégrant les éléments théoriques, disciplinaires et méthodologiques  abordés dans l'AA
Français
  • Connaitre les contenus, concepts, démarches et méthodes des courants linguistiques post-saussurien
  • Elargir son champ conceptuel et son métalangage
  • Adopter une attitude de recherche et de curiosité intellectuelle
  • Mettre en question ses connaissances et ses pratiques
  • Choisir des approches didactiques variées, pluridisciplinaires et adaptées aux réalités des élèves
  • Affiner sa posture de praticien réflexif.
Savoirs et compétences prérequis :
Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement :
EPC
Pédagogie active qui met les étudiants en situation effective d'analyse, de production et de réflexion. Des cours ex cathedra seront organisés en alternance avec des cours questions/réponses et des travaux d'application et/ou de recherche, individuels ou collectifs. Selon les opportunités, des activités et rencontres avec des intervenants extérieurs peuvent être organisées.
Les étudiants sont tenus d'assister au cours avec assiduité car le syllabus ne peut en aucun cas remplacer l'exposé oral du professeur. D'autre part, les exercices pratiques réalisés en classe sont indispensables à la maîtrise des compétences du CPC.
Français
  • Cours ex cathedra
  • Analyse de productions écrites et orales en situation réelle
  • Travail de recherche guidé en classe
Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride) :
Présentielle
EPC
présentiel et travail à domicile Selon les opportunités, des activités extérieures peuvent être organisées (conférence, théâtre, ...)
Français
Présentiel
Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours :
EPC
Supports :
Notes de cours  Grille de préparation de leçons Programme d'études du CPC, 1° et 2° degré, 2017 Autres : divers (articles de presse, textes, documents audio-visuels, littérature de jeunesse, ...). La prise de notes pendant le cours est vivement recommandée car elle favorise le maintien de l'attention et reste la meilleure manière de s'approprier un cours et de l'intégrer.  
Documents légaux (téléchargeables sur myhers) :
- Arrêté du gouvernement de la C.F. déterminant le référentiel des socles de compétences en éducation à la philosophie et la citoyenneté - D. 22/03/2017 - M.B.12/04/2017 - Arrêté du gouvernement de la C.F. déterminant le référentiel de compétences terminales en éducation à la philosophie et la citoyenneté - D. 19/04/2017 - M.B.19/05/2017 - Décret relatif à la mise en œuvre du cours de philosophie et de citoyenneté dans l'enseignement secondaire et portant diverses adaptations dans l'enseignement fondamental - D. 18/07/2017 - Programme du cours de philosophie et citoyenneté, 1° degré de l'enseignement secondaire, FWB - Programme du cours de philosophie et citoyenneté, 2° et 3° degrés de l'enseignement secondaire, FWB
Français
Monographies :
  • Beyssade, C. (2017). Sous le sens. Pour une sémantique multidimensionnelle. Paris, Presses universitaires de Vincennes.
  • Blanchet, P., Calvet, L-J. & De Robillard, D. (2007). Un siècle après le « Cours » de Saussure. La linguistique en question. Paris, L'harmattan.
  • Bracops, M. (2010). Introduction à la pragmatique. Bruxelles, De Boeck.
  • Bourdieu, P. (2001). Langage et pouvoir symbolique. Paris, Seuil.
  • Boyer, H. (2017). Introduction à la sociolinguistique. Paris, Dunod.
  • Gadet, F. (2007). La variation sociale en français. Paris, Ophrys.
  • Goffman, E. (1974). Les rites d'interaction. Paris, Les Editions de Minuit.
  • Gouvard, J-M. (1998). La pragmatique. Outils pour l'analyse littéraire. Paris, Armand Colin.
  • Kerbrat-Orecchioni, C. (2005). Les actes de langage dans le discours. Paris, Armand Colin.
  • Labov, W. (1976). Paris, Les Editions de Minuit.
  • Moeschler, J. & Auchlin, A. (2018). Introduction à la linguistique contemporaine. Paris, Armand Colin.
  • Penloup, M-C. (1999). L'écriture extrascolaire des collégiens. Des constats aux perspectives didactiques. Paris, ESF.
  • Romainville, A-S. (2019). Les faces cachées de la langue scolaire. Transmission de la culture écrite et inégalités sociales. Paris, La Dispute.
Articles :
  • Anis, J. (2003). Communication électronique scripturale et formes langagières.  Actes des Quatrièmes Rencontres Réseaux Humains / Réseaux Technologiques.  Poitiers,  31 mai et 1er juin 2002.  "Documents, Actes et Rapports pour l'Education", CNDP, p. 57-70. En ligne : http://edel.univ-poitiers.fr/rhrt/document547.php (consulté le 21/09/2019)
  • Blanche-Benveniste, C. (2002) Quel est le rôle du français parlé dans les évolutions syntaxiques ? L'Information Grammaticale, 94, 11-17. DOI : 10.3406/igram.2002.2665
  • Cougnon, L. (2010). Orthographe et langue dans les SMS : Conclusions à partir de quatre corpus francophones. Éla. Études de linguistique appliquée, 160(4), 397-410. https://www.cairn.info/revue-ela-2010-4-page-397.htm.
  • Guérin, E. (2009). Propositions pour une didactique de la grammaire en rapport avec la variabilité de la langue. Le français aujourd'hui, 165(2), 111-120. DOI :10.3917/lfa.165.0111.
  • Guérin, E. (2011). La variation effective vs la variation représentée. Dans Bertrand, O. & Schaffner, I. (2011). Variétés, variations & formes du français. Paris, Editions de l'Ecole polytechnique.
  • Marcoccia, M. (2010). Les forums de discussion d'adolescents : pratiques d'écritures et compétences communicatives. Revue française de linguistique appliquée, vol. xv(2), 139-154. https://www.cairn.info/revue-francaise-de-linguistique-appliquee-2010-2-page-139.htm.
  • Marcoccia, M. (2012). Définitions et négociations de la norme scripturale dans un forum de discussion d'adolescents. Éla. Études de linguistique appliquée, 166(2), 157-169. https://www.cairn.info/revue-ela-2012-2-page-157.htm.
  • Palasis, K. (2011). Français spontané et français normé : bien plus que deux variétés d'un même français. Implications acquisitionnelles et didactiques. Dans Bertrand, O. & Schaffner, I. (2011). Variétés, variations & formes du français. Paris, Editions de l'Ecole polytechnique.
  • Penloup, M-C. (2003). Pratiques langagières scolaires/non scolaires. La question se pose aussi pour l'écrit. Éla. Études de linguistique appliquée, no 130(2), 211-222. https://www.cairn.info/revue-ela-2003-2-page-211.htm.
  • Penloup, M-C. (2012). Littératies numériques : quels enjeux pour la didactique de l'écriture-lecture ?, Recherches en didactique des langues et des cultures, 9-2. DOI : 10.4000/rdlc.3900
Modalités d'évaluation et critères :
Afin de respecter les caractéristiques et spécificités de chaque AA, l'évaluation de celles-ci ne fera pas l'objet d'une épreuve intégrée
La note finale de l'UE sera établie sur le principe de la moyenne gémoétrique pondérée des notes obtenues dans les AA 
La moyenne gémoétrique pondérée se calcule selon le % suivant : AA français  50 % - AA EPC 50 % 
EPC
L'évaluation de l'AA repose sur :

- une épreuve écrite et orale individuelle (70%) : porte sur la vérification et compréhension des connaissances abordées dans le module (cours, lexique) et la maîtrise des compétences liées à la démarche philosophique et conception d'activités didactiques en CPC;  les travaux pour les examens non remis le jour prescrit seront automatiquement sanctionnés d'un zéro
- une note de travail journalier (essai, portfolio, lexique,  débats, conception de leçons,  ...) qui représente 30 % de la note finale de l'activité. Les travaux non remis le jour prescrit seront automatiquement sanctionnés de 10% par jour de retard

En cas de non réussite de l'AA, l'étudiant peut passer une épreuve de récupération en deuxième session, à savoir : une épreuve écrite et orale individuelle. Les points du travail journalier restent acquis  

Aucune dispense du TJ ne sera accordée aux étudiants engagés simultanément dans deux bacs.

En cas de regroupement de classes, l'étudiant qui doit représenter les deux AA communes  sera automatiquement évalué pour une des deux sur le programme de l'AA de l'année précédente 
Français
Travail écrit : 30% de la note année
Examen oral : 70% de la note année
En cas d'échec en juin, l'étudiant-e pourra représenter le travail écrit et/ou l'examen oral en seconde session.
Stage(s) :
EPC
Les étudiants inscrits au double régendat FR/CPC et FR/MOR devront prester en stage 30h supplémentaires sur l'ensemble de leur cursus (3ans)
Remarques organisationnelles :
Contacts :
bernard.moch@hers.be
EPC
isabelle.marchal@hers.be
Français
bernard.moch@hers.be